absinthe.jpg

Absinthe

Artemisia absinthium, Astéracées
Cette herbe sainte des anciens, muse de nos poètes maudits, est une vivace rustique facile à cultiver. Ses feuilles argentées et soyeuses en guise d’armure, elle rit des sécheresses et déjoue les vents et les chevreuils. 75 cm de caresse au parfum grisant qui ne laisse personne indifférent.

Dédiée à la déesse Artemis qu’on associe à la Lune, l’absinthe guide nos pas à la lueur laiteuse de cet astre qu’elle réfléchit. Son effet insectifuge est une autre raison de la laisser se ressemer en périphérie du jardin. Un des meilleurs toniques amers, elle ouvre l’appétit et, dosée subtilement, elle parfumera les volailles rôties en les rendant parfaitement digestes


Achillée Millefeuilles

L’espèce sauvage, médicinale, à fleurs blanches avec des roses variés qui apparaissent de temps en temps… La tige d’achillée est traditionnellement utilisée lors de la divination par le Yi-King. C’est une bonne nourriture pour les abeilles. Vivace rustique jusqu’en zone 2, qui peut fleurir la première année.

Plante médicinale bien adaptée aux sols pauvres et bien drainés, elle nécessite peu d'entretien et s'étend facilement. Attrait faunique pour les insectes pollinisateurs. Ombelles de fleurs blanches ou légèrement rosées en juillet.

Cette plante médicinale est bien adaptée aux sols pauvres et bien drainés, elle nécessite peu d'entretien et s'étend facilement. 

  • Hauteur:60 cm
  • Espacement:45 cm
  • Floraison:juiillet
  • Lumière:soleil ou mi-ombre
  • Sol:pauvre et bien drainé, sablonneux
  • Zone:3
  • Type:vivace naturalisée
  • Usages:médicinal
  • Faune:pollinisateurs

Agripaume cardiaque

Leonurus cardiaca, Labiées
Vivace rustique. Son beau feuillage progressivement lobé et ses petites fleurs lilas qui naissent contre la tige aux aisselles des feuilles supérieures sont d’un très bel effet dans les plates-bandes. Il faut savoir qu’elle se propage allègrement par ses semences ainsi que végétativement; il faut donc la positionner judicieusement. Multiples usages médicinaux. 60-150cm.


anéglique.jpg

Angélique

C’est une plante aromatique très rustique, beauté robuste et imposante -jusqu’à 2 m- en son année de floraison. Ses tiges creuses sont traditionnellement confites dans le sucre. Sa saveur, annoncée par un parfum pénétrant, chaud et musqué, divertit de l’excès d’acidité de certains fruits. Toute la plante s’utilise: graines, fleurs, feuilles, tiges et racines qui sont les plus recherchées pour leurs propriétés médicinales. Son effet stimulant nous titille joyeusement: c’est de la drogue! Bisanuelle ou vivace quelques années si on l’empêche de fleurir.


Artemisia-Annua-FairShare-Farm.jpg

Armoise annuelle

Artemisia annua, Astéracées
Plante annuelle rustique à feuillage aromatique presque invisible en début de saison tellement il est fin, et qui finit par former des cônes de dentelle ressemblant de loin à des petits conifères. On en fait des couronnes tressées pour parfumer les armoires où elle repousse les mites… c’est franchement plus agréable que les boules à mites. C’est aussi la source de l’artemisine dont on se sert dans le traitement alternatif de la malaria et du cancer, entre autres. À semer et laisser se ressemer où l’on passe souvent car on ne se lasse pas de son parfum suave. Elle fait de belles haies qui peuvent dissuader les insectes nuisibles. 30 cm-1,5m.


asclépiade.jpg

Asclépiade


Avoine cultivée - Bio

(Avena satina) L’avoine est une graminée bien adaptée aux conditions froides qui pousse dans tous les types de sols. Elle tolère bien le gel, mais ne survit pas aux hivers québécois. Il faut la semer très tôt au printemps ou à la fin de l’été. Comme les autres graminées, elle compétitionne avantageusement avec les mauvaises herbes qui peinent alors à s’établir. Ses racines profondes améliorent la structure du sol et la pénétration de l’eau en plus de fournir un apport intéressant de matière organique au sol. L’avoine s’utilise sur une période idéalement de 2 mois, avant ou après une culture principale. Si la période de croissance ne peut atteindre deux mois, il faut alors augmenter la dose de semis pour obtenir un bon résultat.

 Un engrais vert est une culture particulière qui, au lieu d’être récoltée, est enfouie dans le sol pour en améliorer notamment la structure et la fertilité. La culture des engrais verts est d’ailleurs l’une des pratiques de base de la culture biologique. Cultivées avant ou après vos espèces potagères, les graminées, crucifères et légumineuses utilisées comme engrais vert contribuent à la santé du sol chacune à leur façon. Les graminées s’enracinent en profondeur et prélèvent les éléments nutritifs qui s’y trouvent, notamment les nitrates, plus mobiles et facilement lessivables. La moutarde et le sarrasin sont champions pour extraire le phosphore alors que les crucifères en général remportent la palme en ce qui a trait au potassium. Quant aux Légumineuses, elles n’ont pas leur pareil pour fixer l’azote puisé dans le sol ou capter dans l’air. De plus, toutes apportent au sol une bonne quantité de matière organique.

Quatre possibilités d’implantation des engrais verts existent, qui répondent à des besoins différents : avant la culture principale, après la culture principale, sur une ou plusieurs saisons complètes (variétés rustiques) ou en culture intercalaire.

Pour en apprendre davantage sur les engrais verts, consultez notre guide de culture « Les engrais verts ».

Particulièrement nutritive (calcium, potassium, magnésium, vitamines A, C, E, et complexe B), l’avoine est un bon tonique du système nerveux qui travaille à long terme. Elle est toute indiquée pour les femmes enceintes, les jeunes enfants et les aînés. Bon adjuvant aux traitements de la dépression, de l’épuisement et de la fatigue profonde. Utile également comme soutient en période de sevrage.


asaret canada.jpg

Asaret Canada


ImpatiensBalsamina2.jpg

Balsamine

Impatiens balsamina, Balsaminacées
Une annuelle qui se plaît au chaud en sol riche et humide au soleil ou à l’ombre légère. Les fleurs ‘en capuchon’ éperonnées, caractéristiques du genre, naissent au bout de tout petits pédoncules à travers les feuilles en variations de blanc, rose saumon, rouge, violet, simples ou doubles. En Inde, on se teint les ongles en rouge avec le jus de la plante et de l’alun. Les fleurs ont la réputation d’avoir des propriétés antibiotiques et servent à soigner abcès et brûlures. On les utilise dans un traitement contre Candida albicans. Port érigé et touffu. 60-75 cm.


Holy-Basil-Leaf-tulsi-occimum_tenuiflorum2.png

Basilic sacré - bio

Ocimum sanctus
Originaire de la Thaïlande, cette variété représente pour les hindous, qui l'appellent tulsi, une herbe royale consacrée aux dieux. Toujours en Inde, on l'a utilisée comme désinfectant partout où sévissait la malaria. Ses tiges d’un pourpre foncé portent des feuilles dentées dont la couleur est un mélange de vert olive et de pourpre. Tant le feuillage que les fleurs rose violacé exhalent un parfum pénétrant. C'est un basilic très populaire dans la cuisine thaïe. Hauteur de 30 cm


Camomille allemande - Bio

genuine-chamomile-58638_1920.jpg

(Matricaria recutita) La camomille allemande est une petite plante aromatique à tiges érigées garnies de feuillage délicat. Ses fleurs en forme de petites marguerites blanches à cœur jaune s'épanouissent en été et en automne. Utilisée en médecine depuis l'Antiquité, elle est populaire dans les jardins de fines herbes au plein soleil.


calendule.jpg

Calendule

Calendula officinales
Plante antiseptique, antivirale et fongicide. Stimule en douceur le flux lymphatique et le foie et réduit l’inflammation de la muqueuse digestive. Elle aide à faire démarrer les menstruations. Utilisée en externe pour les affections des yeux, de la bouche, sur les mycoses, l’herpès et pour la cicatrisation des plaies.


comfrey-1382347_1920.jpg

Consoude


echinacea-468437_1920.jpg

Échinacée purpurea - Bio

(Echinacea purpurea) Avec ses belles fleurs roses à cône brun orangé de type marguerite, l'échinacée est l'une des préférées du jardin de fleurs vivaces. On lui attribue plusieurs vertus médicinales allant du traitement de certaines infections cutanées jusqu'aux premiers symptômes de toux et de rhume. Les feuilles séchées et les racines sont utilisées en infusion tandis que les racines peuvent aussi être bouillies pour en faire des décoctions. Pour prolonger la floraison, il faut supprimer les fleurs fanées.


flower-207169_1920.jpg

Guimauve


hyssop-225065_1920.jpg

Hysope naine


Immortelle


Lobélie siphilitique


stinging-nettle-503939_1920.jpg

Ortie dioïque - Bio

(Urtica dioica ) C'est une plante vivace herbacée de 60 à 100 cm de hauteur, formant des colonies grâce à ses longs rhizomes. Bien que l'ortie pousse en abondance dans les milieux sauvages, elle reste une plante fragile dont il faut prendre soin.


flower-3088387_1920.jpg

Mauve


melissa-2370812_1920.jpg

Mélisse officinale - Bio

(Melissa officinales) Le nom de cette plante provient de melissophullon, qui signifie « feuille à abeilles ». Son feuillage vert vif au parfum citronné de la mélisse officinale donne une saveur fraîche aux viandes, aux volailles et aux poissons, ainsi qu'aux salades de fruits ou de légumes. Facile à cultiver, la mélisse donne des tiges dressées poussant entre 30 et 80 cm de hauteur. Les fleurs en cloche blanches qui ornent la plante en été produisent un nectar auquel les abeilles ne peuvent résister. Elle est à la base de l'eau de mélisse qui a connu beaucoup d'adeptes en France à partir du XVIIe siècle pour soulager les migraines et les malaises nerveux. On en fait de délicieuses tisanes aux vertus calmantes et relaxantes qui sont légèrement sédatives et qui favorisent la sudation. Elle demande un sol légèrement acide.

Calmante, la mélisse est la plante du lâcher-prise. Efficace contre le stress, l’insomnie, l’angoisse, la dépression, la mélancolie, les sautes d’humeur etc. Au niveau digestif, ses huiles essentielles contribuent à prévenir gaz, coliques, ballonnements et nausées. Aussi anti-virale. À cet égard, on peut appliquer la teinture en externe sur l’herpès ou le zona.


mullein-1634886_1920.jpg

Molène d'Olympe - bio

(Verbascum olympique) Cette plante aux qualités ornementales indéniables se distingue par un feuillage feutré gris clair et de hautes panicules de fleurs jaunes, pour les plants de deux ans. Le plant tend à mourir après la floraison, non sans s'être resemé auparavant. Les feuilles et les fleurs de molène sont utilisées en tisane et en décoction pour soulager et lubrifier les tissus irrités des voies respiratoires et favoriser la dissolution des mucosités et l'expectoration Cette impressionnante plante herbacée se distingue avec une tige florale dressée très ramifiée qui peut atteindre 2 m de haut. L’ensemble des épis chargés de fleurs jaune or lumineux se détachent avec panache de la talle de feuilles pubescentes vert grisâtre. La floraison s’étale du début de l’été jusqu’au milieu de l’automne. La molène ne fait pas partie du menu des chevreuils et des limaces. Elle se ressème et préfère un sol bien drainé. Originaire du sud de la Grèce et des monts Olympe de Bithynie en Turquie, cette plante impressionnante attire l’attention avec sa large rosette de feuilles veloutées gris argenté et ses imposantes inflorescences jaune or de 180 cm de haut. Ces fleurs sont très prisées des jardiniers, car elles attirent une pléiade de pollinisateurs incluant des abeilles, des papillons et des oiseaux qui se régalent de leurs graines. Tolérant très bien la sécheresse, la molène d’Olympe résiste au froid jusqu’à -18 °C. Sa culture nécessite un sol très bien drainé, modérément fertile, et le plein soleil. Un sol trop riche donne une abondance de feuillage, mais retarde la floraison.


Monardafistulosa-980x980.jpg

Monarde Fistueuleuse


Millepertuis helos - Bio

(Hypericum perforatum) Aujourd’hui, la réputation du millepertuis n’est plus à faire et on lui attribue plusieurs propriétés médicinales. Il peut être utilisé comme antidépresseur, vulnéraire, tonique nerveux, antiseptique, anti-inflammatoire,antibactérien, astringent, cicatrisant, cholagogue et sédatif léger. On l’utilise par voie interne sous forme de plante séchée, et de teinture. Ce cultivar est reconnu pour avoir une certaine résistance à l’anthracnose.

Plante aux propriétés très variées, le millepertuis est utile en externe comme anti-inflammatoire et antinévralgique (courbature, entorse, maux de dos, tendinite, sciatique, torticolis…). En interne, il est réputé pour ses propriétés d’anti-dépresseur (pour les dépressions dites saisonnières) et d’anti-viral (herpès, zona, varicelle). Il est à noter que sa puissante action sur le foie altère l’efficacité de la plupart des médicaments.


primrose-603478_1920.jpg

Onagre


Scutellaire


Valériane