Camérisier Boréalis

Camérisier Boréalis

10.95

LONICERA CAERULA BOREALIS

Arbuste surprenant aussi appelé « chèvrefeuille comestible ». Il donne des petits fruits bleus allongés, au goût de prune et de bleuet, que l’on récolte au tout début de l’été. Il doit être planté à côté d’au moins un autre camerisier d’une autre variété pour assurer la pollinisation, idéalement deux. Le Boréalis produit un fruit de bon calibre, sucré et acidulé destiné à la consommation fraîche.

Hauteur : 1.2 m
Largeur : 1.2 m
Zone climatique : 3
Exposition : Soleil/Mi-ombre
Croissance : Rapide
ériode de floraison : mai
Fructification : juin
Disponibilités : autres variétés disponibles (sur demande)
Date limite pour commander : 30 avril 2018
Cueillette des commandes : samedi et dimanche 5 et 6 mai 2018, de 9h00 à 12h30, aux Jardineries St-Ambroise.
Planifiez un moyen de transport adapté pour vos arbres fruitiers.

Quantité:
Ajouter au panier

INFORMATIONS

Type de sol : bien drainé et riche. Ils poussent bien dans les sols riches en humus et les sols glaiseux (tant qu'il y a un certain drainage), mais sont moins adaptés aux sols sablonneux. Une application annuelle de compost suffit comme fertilisation.
Fleurs : Paires de fleurs ivoire.
Fruits : Fruits curieusement allongés bleu-pourpre.
Ph : Tolèrent bien les sols au pH très variable, de moyennement acide à moyennement alcalin (pH de 5 à 7).
Taille : Une taille aux 3 ou 4 ans pour éliminer les vieilles branches moins productrices peut être utile.
Distance de plantation : Espacez les plants de 1 m pour utilisation en haie mais de 1,3 m pour pouvoir les distinguer entre les arbustes individuels.
Enracinement : Peut atteindre jusqu'à 3 pieds de profondeur.
Feuillage automne : brun.


CONSEILS

  • Chaque plant possède les 2 sexes mais ne peut s'autopolliniser. Ils sont autostériles : il faut le pollen d'un autre cultivar pour assurer leur fécondation, sinon il n'y aura pas de fruits.
  • Arrosez bien les trois premières années, le temps que le système racinaire s'installe correctement. Après, les camérisiers se montrent relativement résistants à la sécheresse, malgré que la production de fruits sera plus abondante dans un site où les plants sont arrosés en période de sécheresse.
  • Il est recommandé de planter au moins deux variétés à proximité - et de préférence trois - pour assurer une pollinisation adéquate.
  • Il s'agit d'un chèvrefeuille arbustif originaire de la Russie, du Japon et de la Chine. 
  • Les fruits au goût de bleuets et de framboises et sont riches en vitamine C et en antioxydants.  
  • Les camérises mûrissent très tôt, dès la mi-juin et le plant fleurit très tôt aussi, en mai.
  • Les fleurs résistent bien aux gels jusqu'à - 7°C, alors que la plante elle-même peut survivre à environ - 45°C pendant l'hiver; ainsi elle est considérée de la zone 2 à la zone 1, soit la zone la plus froide.
  • Récoltez les fruits quand leur extérieur est bien bleu et que leur intérieur est entièrement rouge-pourpre, sans trace de vert. On peut les congeler ou en faire des tartes, des gelées, des vins, etc.
  • Les Japonais le nomme le fruit de la longévité.
  • Les cultivars du programme de l'Université de la Saskatchewan, comme 'Borealis' et 'Tundra', sont les plus productifs et les plus goûteux.